Youpi! la FAPS a désormais son blog. Que d’échanges en perspective!
Et pour commencer, si nous parlions de la première manifestation du trimestre: la soirée-lecture autour de Janine Teisson ? Pour moi, ce fut une soirée lumineuse, empreinte d’authenticité, de simplicité et en même temps d’une rare intensité. Chez cette femme qui fut un temps meneuse d’une troupe de jeunes clowns, on sent la volonté de faire des pieds de nez à l’adversité, de défier dans un grand rire les coups, même les plus terribles, infligés par la vie. Élégance rare de cet auteur que les drames n’ont pas épargnée sans réussir à la mater, grâce à une vitalité qui resplendit aussi dans la force de son écriture. Pudeur et humilité aussi chez celle qui paraît toute surprise de l’effet produit sur ses auditeurs.
Un auteur à (re)découvrir d’urgence.
J’ai l’impression que tout le monde était sous le charme. Qu’en pensent les autres ? J’aimerais bien avoir votre avis sur cette soirée.
Et n’oubliez pas: vendredi 7, Assemblée générale de la FAPS au CART.
Amitiés à tous.
Évelyne