Après la COP 21 – Réussite ou faux espoirs?

Ce soir là, à la salle Jean Pierre Chabrol de l’Espace Mistral, la FAPS était partenaire de la Ville de Boisseron, du Réseau30, des Amis de la Lecture de Boisseron et des Rencontres avec la Philosophie, la Littérature et les Arts d’Aspères.

Jean Pierre Tabet, expert du climat pour l’ADEME et expert participant à la COP 21 fait un tour très complet de ce sujet si actuel et si épineux. Je suis bien incapable de faire  ici un résumé de ce débat, trop de chiffres, de graphiques, de statistiques. Mais je retiens la phrase clé: si le comportement des hommes ne change pas, si on ne veut pas négocier notre mode de vie, alors on va droit dans le mur. A défaut de solutions immédiates, il y a déjà tout un tas de choses à notre portée: refaire les voies ferrées plutôt que les autoroutes, investir dans l’isolation de nos logements plutôt que dans un nouveau salon… Chacun d’entre nous a un certain nombre de cartes en main. A notre petit niveau essayons d’en tirer le meilleur parti.

COP 21