2015 – Programme de la manifestation “France-Allemagne, 1000 ans d’un couple turbulent”

Tout au cours du semestre, nous allons présenter cette manifestation avec quatre volets bien distincts :

22 janvier : Journée Franco-Allemande – Le CART à Sommières

 

Depuis sa création en 2004, chaque année, la FAPS a souhaité prendre part, à sa manière, à la célébration de la date anniversaire de la signature du Traité de l’Elysée, le 22 janvier 1963 et cette année nous sommes heureux de présenter un thème cher à nos coeurs: .

« Les « passeurs » franco-allemands » – 1er volet

Soirée animée par Evelyne Brandts

Qui étaient ces passeurs franco-allemands ? Depuis le démantèlement du royaume carolingien par les propres fils du grand Charlemagne au 9ème siècle, les peuples désormais séparés par le Rhin n’ont cessé de se regarder en chiens de faïence, ou tout au moins de s’observer avec suspicion.  On en a conclu à l’hostilité héréditaire, quasiment génétique, entre la France et l’Allemagne.

Pourtant, de tout temps, des individus, peut-être moins perméables que d’autres aux idées toutes faites, ou plus curieux de nature, ont traversé le fleuve mythique de part et d’autre et rendu compte à leurs contemporains de leurs expériences ultra-frontalières.

Sillonnant l’autre pays ou s’immergeant totalement dans sa culture, ils ont ouvert une fenêtre à leurs concitoyens et ont servi de trait d’union entre la France et l’Allemagne. On peut suivre leur cohorte depuis Montaigne en passant par Mme de Staël et Heinrich Heine jusqu’à nos contemporains Alfred Grosser, Georges-Arthur Goldschmidt et Heinz Wismann, et d’autres encore. Dommage que leurs voix aient été si souvent couvertes par les appels de la trompette guerrière !

Mardi 24 février :

« France-Allemagne – 1000 ans d’un couple turbulent » 2ème volet

Soirée lecture, 19h30 à la Salle Justine

Causerie à propos du livre « Frankreich, wie wir es sehen ». (Drachenmond-Verlag)

Seize indigènes, émigrants et voyageurs, parlent de leur « Grande Nation ». Livre collectif dans lequel ils nous font partager leur expérience au delà des clichés, en France, en Allemagne… Trois chapitres (Frankreich spüren, Frankreich entdecken, Frankreich begreifen), regroupent des destins individuels marquants et singuliers, touchants et souvent amusants. Les textes seront lus et commentés par des membres de la FAPS.

Du 31 mars au 10 avril : l’Alsace

« France-Allemagne – 1000 ans d’un couple turbulent” – 3ème volet

Mardi 31 mars

Salle Justine à 19h00

« Les 1000 ans de la cathédrale de Strasbourg »

Par Christiane et Georges Tamiatto

Strasbourg doit son rayonnement à son histoire bimillénaire à sa situation transfrontalière au cœur de l’Europe rhénane et à sa double culture, mais aussi à son monument le plus emblématique, sa cathédrale, « Prodige du gigantisme et du délicat », selon Victor Hugo.

Au cours de cette soirée, dans une ambiance Stammtisch-taverne autour d’une belle table agrémentée de quelques spécialités alsaciennes et locales que nous fournirons, nous évoquerons l’histoire extraordinaire de cet édifice depuis la pose de la première pierre en 1015 par l’évêque Werner de Habsbourg jusqu’à nos jours.  Des extraits visuels concernant les créateurs de ce chef d’œuvre d’architecture ainsi que les défis qu’ils ont rencontrés seront commentés par Christiane Tamiatto.

Nous évoquerons également le rôle primordial des Compagnons bâtisseurs dont le savoir a permis la réalisation de nombreux chefs d’œuvre et cet aspect essentiel sera élaboré et commenté par Georges Tamiatto.

Vendredi 10 avril

Le CART, salle voûtée à 20h30

« France-Allemagne – 1000 ans d’un couple turbulent” – 4ème volet

Goethe et l’Alsace », par Evelyne Brandts

Avec l’aimable participation de Paul au piano et de Mélanie, de Victor et d’André pour la partie chants et poèmes. Pauline sera Friederike et Olaf sera Goethe. Günter assurera la partie technique.

De Johann Wolfgang à Goethe : Le parcours alsacien

Quand Goethe débarque à Strasbourg en 1770, il a 21 ans. Il en repart deux ans plus tard,  loin d’imaginer l’empreinte que ces deux années vont laisser sur sa vie, sur sa création et sur la littérature allemande tout entière.

Il y est confronté à deux chocs : la découverte de la cathédrale de Strasbourg et la rencontre à Sesenheim  avec Friederike Brion, de deux ans sa cadette. L’expérience alsacienne, et surtout l’histoire  d’amour brutalement interrompue, vont se traduire par un chef-d’œuvre de la littérature , un best-seller mondial : Les souffrances du jeune Werther.

Arrivé à Strasbourg petit étudiant en Droit, son séjour alsacien fera éclore de la chrysalide Johann Wolfgang, le grand Goethe.

C’est ce cheminement personnel, mais aussi littéraire et musical que nous ferons retracer par le jeune Goethe lui-même, dans une langue d’aujourd’hui, proche de nous. Mais nous laisserons aussi une large place aux textes écrits de sa main à cette époque, en particulier aux poèmes, magistralement mis en musique par Beethoven et Schubert.

Chacune de ces manifestations sera suivie d’un buffet