2010 – Programme de la Semaine Allemande

Du 24 septembre au 3 octobre

Cette année comme les six années précédentes, la FAPS s’associe à la « Semaine allemande » : placée sous l’égide de la Maison de Heidelberg, cette manifestation a lieu chaque année du 24 septembre au 3 octobre en souvenir de la réunification des deux Allemagne, le 3 octobre 1990. En quelques années, elle a acquis une notoriété et une extension qui font d’elle désormais un événement régional. Les comités de jumelage, les associations franco-allemandes sont d’année en année plus nombreux à y participer, contribuant ainsi à mieux faire connaître à nos compatriotes les réalités allemandes d’aujourd’hui. Rencontres conviviales, manifestations festives, culturelles, gastronomiques et sportives drainent des milliers de spectateurs et de participants dans toute la Région Languedoc-Roussillon.

Notre association présentera deux manifestations dans le cadre de la Semaine allemande 2010 :

Samedi 25 septembre

« Winstub », Place Jean Jaurès, Sommières

A partir de 20 heures : repas, puis à 21 heures

Soirée Cabaret berlinois avec Barbara Thalheim

La FAPS offre le pot de bienvenue

Considérée comme l’une des meilleures artistes de la scène allemande, Barbara Thalheim est une grande dame de la chanson dans son pays, dont elle incarne le destin, de la division à la réunification. Adulée dans son pays natal, l’ex-RDA, elle a effectué de nombreuses tournées à l’étranger, avant que ses prises de position sans ambiguïté sur le régime – sa « grande

gueule », comme elle se définit elle-même – ne lui aient valu d’être interdite de scène pendant quelques années. Elle eut entre

autres partenaires Georges Moustaki et Konstantin Wecker.

La réunification ne suscita pas chez elle une grande euphorie. Persuadée que dans l’ex-RDA tout n’était pas à jeter, malgré les abus qu’elle était la première à dénoncer, elle assista avec amertume à l’avènement du « Dieu fric », symbole pour elle du rattachement à la RFA. Après la réunification, elle connut une traversée du désert, « le rouge étant passé de mode ». Depuis les années 1990, elle chante en tournée avec l’accordéoniste Jean Pacalet. Son répertoire comprend entre autres une adaptation bouleversante en allemand de « Le vent l’emportera », de Noir Désir

Vendredi 1er octobre, 21 heures

Cinéma Le Venise: «  Soul kitchen », All. 2008

Réalisateur :Fatih Akin
Avec
Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu, Birol Ünel, Anna Bederke, Pheline Roggan

20 ans après la réunification, c’est une Allemagne, ou plus exactement une ville, Hambourg, décomplexée, à l’aise dans sa mixité ethnique et sociale, que nous offre ce film décoiffant. L’Allemagne comme vous ne l’imaginiez certainement pas !

« S’il fallait définir Soul Kitchen, le mot exact serait certainement jouissif. Dans une orgie de musique, de danse, de délires visuels et sensuels, de fantasmes culinaires, Fatih Akin nous transporte sans ménagement dans ce qu’on pourrait voir comme une ode au bordel ambiant ».(L.aimelecinema