2004 – Programme 4ème trimestre

SEMAINE ALLEMANDE

DU 25 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE


Mardi 28 septembre, Cinéma Le Venise, 20 heures


« Good bye, Lenin ! » de Wolgang Becker avec Daniel Brühl, Katrin Sass

Novembre 1989. Alex, (Daniel Brühl) jeune Berlinois de l’Est, est arrêté par la police lors d’une manifestation. Sa mère, qui de loin assiste à la scène, s’effondre victime d’un infarctus et sombre dans un coma profond. Le Mur est abattu…
Cette mère (magnifique Katrin Sass) a toujours été une femme militante et active. Durant son long coma, la ville change, les voitures occidentales se mêlent aux « Trabi », les murs sont envahis de publicités pour Coca Cola…Enfin, elle ouvre les yeux dans une ville qu’elle ne peut plus reconnaître. Alex décide alors de lui éviter tout choc qui pourrait lui être fatal. Avec l’aide de ses amis (ah ! l’ancien cosmonaute, héros du peuple, reconverti en chauffeur de taxi !) et de sa soeur il reconstruit autour d’elle un univers familier et s’efforce de faire revivre la RDA dans les 79 m2 de l’appartement qu’il remet peu à peu aux normes socialistes. Pour Alex et sa sœur, tout ira bien tant qu’elle ne quittera pas sa chambre………

Ce film qui a conquis le monde entier en apportant, avec humour et sensibilité, une vision douce-amère de la réunification et des relations entre Ossis et Wessis.


Jeudi 30 septembre

Soirée-débat autour du livre de Birgit Vanderbeke “Gebrauchsanweisung für Südfrankreich”

Le Théâtre, 20 heures

“Les vignes, les oliveraies, la chaleur estivale, quand tout se tait en plein midi, y compris parfois les cigales..

Vous connaissez ces images. Tout le monde les connaît. Le Midi est un enchantement. Mais le véritable enchantement, ce sont ses habitants, leur mode de vie, leur anarchie et l’excellence de leur cuisine!”

Alignement de poncifs, d’arguments publicitaires? Birgit Vanderbeke roule-t-elle pour le Languedoc? Pas si sûr. Ces quelques phrases de la quatrième de couverture ne recouvrent qu’une partie de son propos, et cette Allemande, auteur à succès, implantée dans notre région depuis une dizaine d’années sait être objective, voire critique, jamais indifférente. Venez en discuter et comparons nos points de vue, nous qui sommes tous peu ou prou Languedociens d’adoption.


Samedi matin 2 octobre

Stand de dégustation

Atelier d’allemand “Allm’express”

Place du Marché, à Sommières

Le stand de notre association vous accueillera avec dégustation de vins allemands (Franconie et Palatinat). En Allemagne aussi on sait faire le bon vin et on l’apprécie. Ce sera l’occasion de vous en convaincre.

Nous trinquerons volontiers avec vous…et avec modération, tout en vous présentant notre association.

Parallèlement, l’un des auteurs de la méthode “Dialog/Dialogue” animera un atelier d’allemand. Après un passage même bref à cet atelier, vous serez sidéré de la rapidité à laquelle vous aurez appris les bases de la conversation en allemand. Difficile, l’allemand? ein Kinderspiel! (un jeu d’enfant!)

Dimanche 3 octobre

Soirée littéraire et musicale : Clara et Robert Schumann

Le CART, rue Emilien Dumas, 19h30

Ce couple mythique a porté à incandescence l’amour de la musique et l’amour tout court. Toute leur correspondance en est imprégnée.

Mais aux serments d’amour et aux notations poétiques se mêlent aussi les menus soucis ou les gros ennuis de la vie quotidienne, nous rendant les deux personnages très proches, très humains.

Cette correspondance est née dans l’exil réciproque où les a tenus des années durant le père de Clara, farouchement opposé à leur union. Ils finiront par se marier sans son consentement.

C’est pourtant sur cet arrière-plan personnel très tourmenté que Schumann composera ses Fantasiestücke, ses Scènes d’enfants, les Kreisleriana, les Novelleten et la Sonate en sol mineur; que Clara fera vaille que vaille une carrière de pianiste internationale, saluée par les plus grands musiciens de son temps.

Nous vous ferons découvrir les deux amants musiciens en vous présentant de larges extraits de leur correspondance, ponctuée et rehaussée par la musique de Schumann, en particulier les “Kinderszenen”, les Scènes d’enfants.

Mardi 12 octobre :

Stammtisch. Le Théâtre à 19 heures 30

Bilan de la « Semaine Allemande ». Impressions………….


Jeudi 4 novembre
et Le Théâtre, à 19 heures très précises.
Mardi 9 novembre:

LES ALSACIENS ou „LES DEUX MATHILDE“

1870 : la guerre franco-prussienne éclate. Charles de la Tour meurt au combat, laissant derrière lui une toute jeune veuve, Mathilde, fille du baron Kempf.

L‘Alsace devient allemande.

Recluse dans son château d‘Alsheim, Mathilde traversera les vicissitudes de cinquante ans d‘Histoire au cours desquels les Alsaciens changeront plusieurs fois de nationalité.
Mathilde, restée farouchement attachée à la France, aura la douleur de voir son fils épouser la fille d‘un officier prussien, et ses deux petits-fils combattre, des années plus tard, dans les deux camps ennemis.
Cette saga familiale illustre, à travers une série de destins individuels s‘étalant sur plusieurs générations, les souffrances d‘une région et d‘un peuple déchirés entre deux nations, deux cultures.

Le film, diffusé en deux épisodes, sera suivi d‘une soirée alsacienne: autour de spécialités de la région, nous pourrons débattre du film, avec le concours de Raymonde Pierre, originaire d‘Alsace, qui répondra à nos questions.

Vendredi 12 novembre:

Débat et dîner alsacien : le CART, 19 heures 30. Pour votre participation au dîner, nous vous remercions de bien vouloir nous retourner le coupon-réponse ci-joint avant le Vendredi 5 novembre.

Du 15 novembre au 15 décembre :

Exposition : LE RHIN – REFLET DE L’EUROPE – LE CART  –

Avec ses 1320 km, le Rhin est, avec le Danube, le fleuve majeur de l’Europe de l’ouest. Reliant le nord et le sud par 883 kilomètres navigables, il va prendre sa source dans les montagnes suisses pour finir sa course dans la Mer du Nord. Sa présence a fait naître d’autres liens entre les hommes : routes, autoroutes, chemin de fer, aéroports. En vrai fleuve européen, il a marqué les paysages, mais aussi l’économie et la culture des pays qu’il arrose : la Suisse, l’Allemagne, la France, et les Pays-Bas. C’est toute la diversité du patrimoine européen qu’il charrie de Schaffhausen à Rotterdam.
L’exposition traduit cette diversité en 16 affiches correspondant chacune à une ville située sur son cours entre source et embouchure. C’est aussi le magnifique témoignage d’une rencontre, celle d’un fleuve mythique et des hommes : grâce à lui, ils ont pu donner libre cours à leur génie dans tous les domaines, construisant de fières cités commerçantes, mais aussi des cathédrales, des châteaux, donnant naissance aux chefs d’œuvre de la littérature européenne ; mais aussi s’imprégnant de son esprit, dans le vin qu’il abrite sur ses pentes généreuses et dans le Carnaval, où il tient une si grande place.

Exposition réalisée avec le soutien logistique de l’Ambassade d’Allemagne.


Vendredi  19 novembre,

Vernissage de l’exposition, le CART, à 19 heures

Mardi 23 novembre
:

Stammtisch autour de l’expo 19 heures 30, au CART

Lundi 6 décembre : au CART, à 19 heures

Fête de la Saint-Nicolas. Des bougies, des légendes et des chants, du vin chaud et du pain d’épices……


Samedi 18 décembre
:

Marché de Noël, de 9 heures à 13 heures au marché de Sommières. Confiseries, vin chaud… et pour se souhaiter de bonnes fêtes, quoi de mieux qu’un « Kaffee-Kuchen » avec chants de Noël au CART, à 17 heures.