DES NOUVELLES DE LA FAPS

En cette fin de mois de février, je vous l’accorde, le temps est tellement extraordinaire que c’en est indécent Quelque peu inquiétant aussi, bien sûr puisqu’il n’est pas tout à fait normal que depuis le début du mois les iris soient en fleur.

Je vous l’avais déjà dit dans le petit mot du mois de janvier, le programme du semestre est complètement bouclé mais il reste tellement d’incertitudes quant à l’attribution de salles un peu avenantes, que toutes les manifestations proposées ne sont pas encore complètes. Vous serez bien sûr informés au fur et à mesure. Lors de notre dernière réunion du CA, ce point épineux a été évoqué une fois de plus et nous avons pensé qu’il serait plus sage d’attendre que les élections municipales soient passées pour voir ce qu’il adviendra du “problème” récurrent qui touche la plupart des associations sommièroises.

En attendant d’éventuels changements , nous continuons à cultiver les idées qui fusent, à titiller nos neurones afin d’alimenter nos programmes et ma foi, notre petite entreprise se porte plutôt bien. Notre ambition reste la même : continuer à vous proposer des manifestations dignes d’intérêt!

Aujourd’hui, s’il venait l’idée à quelqu’un de plonger dans nos archives depuis 2004 (elles sont toutes sur le site, alors si l’envie vous prend, ne vous gênez surtout pas!), il faudrait des heures et des heures de lecture pour en venir à bout. Il y en a eu pour tous les goûts, pour toutes les sensibilités et nous ne sommes pas peu fiers d’avoir été capables d’organiser tout ça, avec, la plupart du temps, trois bouts de ficelle, très peu d’argent et des énergies humaines se comptant souvent sur les doigts d’une main. Allons, disons une main et demie! Parfois, et heureusement à tour de rôle, au cours de ces dernières années, nous avons parfois ressenti et ressentons encore une petite baisse de tonus. Qu’à cela ne tienne! Le reste de la troupe est toujours là pour insuffler une petite dose de dynamisme et alors, comme par miracle, ça repart! À chacun d’entre nous et pour des raisons qui lui sont propres, la FAPS a apporté et apporte encore ce je ne sais quoi de tonique, d’amical et d’irremplaçable qui nous fait tellement de bien à tous. Alors en dépit des quelques “coups de mou” passagers, notre seule ambition est de continuer à vous apporter du plaisir et à susciter votre intérêt. Regardez donc à droite de votre écran : déjà se profile l’annonce de notre festival du cinéma allemand et cette année encore, nous n’avons pas fait dans la demie mesure!

Je ne sais pas s’il vous arrive d’écouter le petit “cadeau” musical qui ponctue toutes les pages d’accueil. Vous n’avez jamais dit si ça vous plaît ou pas! Alors aujourd’hui, pas de musique. Mais un tableau de ma marotte du moment!

JB