THEA PFENNIGER

C’est au terme d’une bataille livrée avec le courage et l’énergie qui la caractérisaient que notre magnifique amie Thea Pfenniger nous a quittés lundi soir. Nous, ses amis proches, savions l’échéance inéluctable mais le choc et le chagrin n’en sont pas moins immenses.

C’est il y a plus de trente ans qu’elle était venue s’installer à Sommières et l’histoire d’amour avec notre jolie ville du Sud avait alors commencé. Tous les sommièrois l’ont croisée un jour, grande, belle et toujours tellement élégante.  Son goût très sûr pour l’Art s’exprimait dans tous ses gestes et c’est elle qui a « importé » à Sommières la tradition bien allemande des couronnes de l’Avent qu’avec une infinie patience elle nous a transmise afin que chaque année nous puissions vendre ces belles couronnes lors du Marché de Noël à Sommières. Pour nous, c’était là un vrai bonheur et aucun d’entre nous n’oubliera les expéditions matinales dans la garrigue pour aller récolter le précieux feuillage destiné à la confection des couronnes. Pendant plus de deux jours, sous sa houlette et son oeil implacable, nous jouions les petites mains et il n’était pas rare qu’elle nous dise “c’est moche, recommence!”.

Thea était née à Berlin, pendant la Guerre, de parents prussiens et, après avoir étudié à Paris et à Barcelone, elle avait épousé un Suisse qui devint le père de ses trois enfants. Un peu plus tard, la vie et ses pas l’avaient portée également en Namibie et au Cameroun où elle séjourna assez longtemps pour s’attacher viscéralement à ces pays et à l’Art Africain.

C’est après ces deux séjours qu’elle avait choisi de s’installer définitivement à Sommières où, grâce à tout ce qui émanait d’elle, elle fut accueillie à bras ouverts.

C’est à Sommières, au terme d’une vie riche et souvent joyeuse qu’elle a également choisi de mourir.

Elle est partie en paix le lundi 27 avril, dans sa maison de la rue Taillade qu’elle aimait tant, entourée de ses enfants. Elle venait d’avoir 80 ans.

JB

À ceux qui la connaissaient bien, ce petit clin d’oeil affectueux !